Ecrit par Tanya D.

Joel Merino un artiste peintre, originaire de la communauté Trique de San Juan Copala dans la municipalité de Santiago Juxtlahuaca, dans l’état de Oaxaca.

Selon la Commission Nationale pour le Développement des Peuples Indigènes (CDI en espagnol) la communauté Trique habite principalement le nord-est de l’état de Oaxaca. ²

San Andrés Chicahuaxtla, San Martín Itunyuoso y Santo Domingo del Estado sont les villes les plus peuplés de cette région Trique. En dépit d’être un groupe relativement petit, dont la population en tout le territoire mexicain dépasse à peine les 25 mille habitants, le problème sociopolitique que la communauté a traversé tout au long de son histoire, l’a placé dans l’attention de l’opinion publique nationale et international pour plusieurs des décennies. C’est en quelque sorte regrettable que les conflits sociaux et politiques, la violence et la lutte persistante pour la défense de son territoire ont été les aspects les plus remarquables qu’ils ont donné la visibilité à la présence Trique dans le cadre de la diversité culturelle du pays.

Dans ce contexte de promotion et de fierté de son identité indigène, Joel voyage dans les quatre coins du Monde, pour, à travers de ses œuvres, montrer que la communauté Trique est bel et bien présente, et qui fait partie comme les autres communautés indigènes, de l’identité et diversité culturelle du Mexique. En plus de peindre des œuvres d’art dans des murs, cet artiste à part entière, élabore des pièces artisanales en métier à tisser avec sa famille dans son atelier, à la ville de Querétaro, sa ville d’accueil depuis ses 4 ans.

Joel peint des choses et personnages qui sont en rapport aux endroits où il va. Par exemple, il a peint des enfants portant des vêtements de sa communauté Trique dans les murs face à une association culturelle pour des enfants, la Maison de MAI²²,  située prés de la gare d l’Est dans la ville de Paris. Il peint principalement des femmes de tout les âges, car pour lui, « on est dans dans une époque où elles sont dévalorisées, violentées, surtout au Mexique et Amérique Latine où le machisme a la peau dure »

Après Paris, Joel continuera son chemin artistique dans d’autres villes européenes, comme Barcelone et Berlin.

Merci Joel pour promouvoir la diversité du Mexique à travers l’art!

Vous pouvez suivre ses ouvres sur Instagram: @joelmerinoart

² Triquis [texto] / Pedro Lewin Fischer y Fausto Sandoval Cruz. — México : CDI, 2007. 47 p. : maps., tabs, fots. – (Pueblos Indígenas del México Contemporáneo) Incluye bibliografía. ISBN 978-970-753-130-7 https://www.gob.mx/cdi/documentos/monografia-de-los-triquis

²² Maison de MAI, 27 rue Chabrol, Paris, France.

 

41923646_2202444000041674_1162805199312519168_o

 


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :