Panier

Une nuit de Fandango au Musée du Quai Branly

La nuit du 15 novembre dernier, c’étai une nuit plein d’émotions, de retrouvailles et de musique au Quai Branly. Une opportunité pour découvrir une musique mexicaine, très populaire, qui, fait partie de la richesse traditionnelle du Mexique. Merci au musée du Quai Btanly et au Festival de l’imaginaire @maisondescultures pour promouvoir cette musique en France: le sonjarocho et la fête rurale qu’il accompagne toujours le #fandango.
Alors c’est quoi le « son jarocho »?
Son origine remonte au 17ème siècle, né dans la région caribéenne, plus particulièrement dans l’etat du Veracruz (Sotavento) et marqué par la cohabitation de musiques africaines, espagnoles et indigènes. 
Traditionnellement, le son jarocho est indissociable de la fête rurale du fandango ou huapango, qui, sur la place publique des villages réunit musiciens, danseurs, chanteurs, familles et membres de la communauté, autour de la « tarima », estrade en bois sur laquelle les couples pratiquent le « zapateado ». L’ensemble musical aussi appelé musica de cuerdas) est presque exclusivement composé d’instruments à cordes: jaranas, requintos, leona, violon, harpe. La poèsie chantée, improvisée ou non, tient une place importante: il s’agit d’un chant déclamé, son timbre et sa puissance sonore à même de pouvoir « percer » au sein de l’ensemble qui réunit plus d’une quinzaine de musiciens.

Aujourd’hui, la pratique du son jarocho n’est plus excludive aux villages du Sotavento, et a même depassé les frontières de l’état de Veracruz: des nombreaux fandangos fleurissent dans les grands villes du Mexique et au-delà. De même la pratique populaire du son se développe de façon autonome en devenant une musique jouée sous forme de concerts amplifiées ou enregistrées en studio.
L’ensemble fandanguero s’est constitué autour de Joel Cruz Castellanos, musicien reconnu de la ville de Santiago Tuxtla réputé pour son engagement vis-à-vis du son jarocho, en tant que « passeur de tradition ». 
Merci  Joel Cruz, Carolina, Rodrigo, Fredy, Erendira, Arcadio, Sirani y Alberto pour ramener un peu de « Veracruz en France. Merci pour cette merveilleuse soirée.
Gracias de corazon 

%d blogueurs aiment cette page :